La danse et la musique au Conservatoire Erik Satie de Bagnolet

Vous rêvez de vous immiscer dans un cours d’orchestre ou dans un cours de danse destinés aux élèves CHAM du collège Politzer? Ou bien encore de découvrir un projet qui mêle la danse classique à la danse contemporaine et africaine? Nous vous proposons de regarder ces 3 films tournés juste avant le confinement.

Nouveaux visages aux Malassis

Cette semaine, Sophie, Sylvie et Abdou ont répondu présents pour distribuer des masques aux habitants depuis le centre Pablo Neruda. Des habitants qui n’étaient pas forcément habitués du centre s’y sont rendus et certains ont même décidé d’y inscrire leur enfant dés la reprise des activités!

Quelques images. Prenez soin de vous.

A la médiathèque de Bagnolet

Cette semaine nos petits reporters en herbe étaient en stage radio au centre Pablo Neruda. Au programme : reportage à la médiathèque où ils ont été conquis par l’exposition en train de se monter, puis initiation à la danse africaine par des professeurs du conservatoire Erik Satie. Un enchantement.

Courez à la médiathèque visiter la très belle et très utile exposition, pour petits et grands « Alice et la forêt d’algues »  http://mediatheque.ville-bagnolet.fr/Alice-et-la-foret-d-algues.html#.XkWoqq0lCRs

IMG-3974.jpg

 

 

Quelle place pour la femme en 2020

Il en a des choses à raconter ce quartier de Bagnolet ! Après notre incursion de la semaine dernière sur le mouvement #metoo, nous avons eu envie de continuer à interroger la place des femmes dans la société et plus particulièrement au sein de ce microcosme des Malassis. Là encore, beaucoup de paroles qui avaient besoin de se libérer face à des reporters de plus en plus aguerris.

 

Les droits de l’enfant !

Grand stage radio sur les Droits de l’enfant avec Séréna, Parys, Maëlle, Kaïs, Maro, Léa, Aïssata et Valentin, du centre de loisirs Wallon Verne ! Toute la semaine, ils ont appris à faire des interviews, des micro-trottoir et même du montage! Entre le centre Pablo Neruda et la médiathèque de Bagnolet, ils ont promené leur micro et sont devenus incollables sur leurs droits!

Merci à Maya qui les a accompagnés et à Stéphanie qui a mené l’atelier.